top of page
  • asnaturopathie

L'impact de la crise politique sur le stress et l'anxiété

Nous vivons actuellement une période de crise politique marquée par une incertitude totale quant à la manière dont nous serons gouvernés. Cette situation génère un climat d'instabilité qui peut avoir des répercussions significatives sur notre santé mentale.


Le stress et l'anxiété sont des réactions normales face à l'incertitude et à l'insécurité, et la crise politique actuelle n'échappe pas à cette règle. Quand ce stress se cumule au stress quotidien de nos vies modernes, la bascule vers les crises d’angoisse et le troubles anxieux généralisés (TAG) est fréquente.


Un article du monde.fr  relaie le témoignage des psychologues et psychiatres qui ont constaté une hausse des consultations et une aggravation des symptômes chez leurs patients depuis l’annonce de la dissolution de l’Assemblée Nationale.


Dans cet article, nous explorerons comment une crise politique affecte notre bien-être mental, les mécanismes sous-jacents de cet impact et les stratégies pour gérer et atténuer ces effets.


Une personne chez son thérapeute
La thérapie, un classique pour gérer son stress

Comprendre le stress et l'anxiété


Le stress est une réponse naturelle du corps à une menace perçue ou à une demande excessive. Il peut être déclenché par divers facteurs, y compris les incertitudes politiques.


L'anxiété, quant à elle, est une réaction émotionnelle caractérisée par une inquiétude excessive et persistante face à une situation incertaine ou menaçante.


Bien que le stress et l'anxiété puissent être des réponses normales et adaptatives, leur persistance peut avoir des effets délétères sur la santé mentale et physique.


Pourquoi la crise politique impacte-t-elle notre santé émotionnelle ?


Plusieurs études ont examiné l'impact des crises politiques sur la santé mentale, comme cette étude publiée dans le l’université de Cambridge sur le stress post-traumatique lié aux élections présidentielle américaine de 2020.


Sentiment d'incertitude et d'impuissance

Les principales sources de stress et d'anxiété lors d'une crise politique sont l'incapacité de prédire comment les événements vont se dérouler et l'absence de contrôle sur la situation. Cette incertitude peut concerner tous les aspects de la vie quotidienne, tels que l'emploi, la sécurité personnelle, l'accès aux services de santé, l’éducation, bref tout notre environnement habituel. L’incertitude induit un fort sentiment d’insécurité et donc de stress.


Polarisation et impact sur les relations sociales

Les crises politiques s'accompagnent souvent d'une polarisation accrue et de conflits sociaux. Les débats politiques intenses et les divergences d'opinion créent des tensions et des conflits au sein des familles et des groupes d'amis. La perte de soutien social et les conflits relationnels aggravent les sentiments de stress et d'anxiété, en privant les individus des ressources émotionnelles nécessaires pour faire face à la situation.


Érosion de la confiance dans les institutions

La crise politique érode la confiance dans les institutions et les leaders politiques. Lorsque les citoyens perdent confiance en leurs dirigeants et en la capacité des institutions à gérer la crise de manière efficace, ils peuvent ressentir un sentiment d'impuissance et de désespoir. Cette perte de confiance peut alimenter l'anxiété et le stress, en raison du manque de sécurité et de prévisibilité.


Les effets psychologiques de la surinformation

La surinformation, ou l'exposition excessive à des informations négatives et alarmantes, est courante lors des crises politiques. Les médias jouent un rôle clé en amplifiant les perceptions de menace et d'incertitude. Une consommation excessive de nouvelles exacerbe fatalement l'anxiété et le stress, en maintenant les individus dans un état constant de vigilance et de préoccupation.


une femme submergée par les informations
La surinformation


Comment gérer son état émotionnel face à la crise ?


Limiter l'exposition aux médias

Réduire l'exposition aux médias et aux informations négatives peut aider à atténuer le stress et l'anxiété. Il est important de rester informé, mais il est tout aussi crucial de fixer des limites quant au temps passé à consommer des nouvelles. Choisir des sources d'information fiables et éviter les contenus alarmistes peut également réduire l'impact négatif des médias sur la santé mentale.


Maintenir un réseau de soutien social

Le soutien social est un facteur clé pour la résilience et la gestion du stress. Maintenir des relations positives avec la famille, les amis et la communauté peut fournir un soutien émotionnel précieux en période de crise politique. Participer à des activités sociales et engager des discussions constructives peut aider à renforcer les liens sociaux et à atténuer le sentiment d'isolement.


Pratiquer la pleine conscience et la méditation

La pleine conscience et la méditation sont des techniques efficaces pour réduire le stress et l'anxiété. En se concentrant sur le moment présent et en adoptant une attitude de non-jugement, les individus peuvent diminuer leurs niveaux de stress et améliorer leur bien-être mental. Des études ont montré que la méditation régulière peut réduire la production de cortisol et améliorer la résilience face aux situations stressantes.



Deux femmes qui pratiquent le yoga
yoga, une pratique qui apaise le mental

Adopter des habitudes de vie saines

Une alimentation équilibrée, une activité physique régulière et un sommeil de qualité sont essentiels pour maintenir une bonne santé mentale. L'exercice physique, en particulier, est connu pour ses effets positifs sur la réduction du stress et de l'anxiété. L'intégration de ces habitudes de vie saines dans la routine quotidienne peut renforcer la résilience face aux situations stressantes.


Adopter des habitudes de vie saines

Ne pas hésiter à se faire aider. La naturopathie dispose de nombreux outils en phytothérapie, aromathérapie, fleurs de Bach... pour aider à la gestion du stress, la sophrologie bien sûr, qui grâce à des exercices de respiration et de visualisation calme les débordements émotionnels et participent à l'apaisement du système nerveux. L'EFT peut faire partie des techniques utiles dans l'accompagnement au stress et aux troubles anxieux. L'association de ces techniques donnent des résultats probants et durables.


Conclusion

La crise politique actuelle et l'incertitude qui l'accompagne ont des répercussions significatives sur notre stress et notre anxiété. Comprendre les mécanismes sous-jacents de cet impact est essentiel pour développer des stratégies efficaces de gestion et de résilience. En pratiquant la pleine conscience, en limitant l'exposition aux médias, en maintenant des réseaux de soutien social et en adoptant des habitudes de vie saines, nous pouvons atténuer les effets négatifs de la crise politique sur notre santé mentale.

Il est crucial de reconnaître l'importance de la santé mentale en période de crise et de chercher activement des moyens de la préserver. En fin de compte, renforcer notre résilience et notre capacité à gérer le stress nous permettra non seulement de surmonter la crise actuelle, mais aussi de mieux nous préparer aux défis futurs.


17 vues0 commentaire

Comments


bottom of page