top of page
  • Photo du rédacteurAnne-Sophie Dolhem

Rester au top après 50 ans quand on est une femme

Dernière mise à jour : 19 mai


La cinquantaine épanouie
La cinquantaine épanouie

En 2024, la question de la place des femmes dans le monde professionnel est plus pertinente que jamais, spécialement pour celles qui ont dépassé la cinquantaine.


Cette tranche d'âge, souvent marquée par une riche expérience professionnelle et personnelle, se trouve confrontée à des défis uniques dans le milieu de l'entreprise.


Le défi de la perception quand on a 50ans


Une réalité indéniable est la perception souvent biaisée de l'âge, spécialement pour les femmes. Dans un monde professionnel où la jeunesse est souvent synonyme de dynamisme et d'innovation, les femmes de plus de 50 ans peuvent se sentir marginalisées.


Le « coup de vieux »  de la ménopause qui marque physiquement certaines femmes aggrave ce sentiment.


L’apport inestimable de l'expérience, de la sagesse et de la stabilité que ces femmes apportent est parfois relégué au second rang.


Avec des carrières s'étendant sur plusieurs décennies, elles possèdent pourtant une compréhension approfondie de leurs domaines, une maîtrise des nuances de l'entreprise, et un réseau professionnel étendu. Leurs compétences en matière de gestion de crise, de résolution de problèmes et de mentorat sont particulièrement précieuses.


Force et détermination
Force et détermination


Gérer la transition


C’est un moment de bascule possible pendant lequel il est primordial de travailler sur soi.


Outre la fatigue, la lassitude et les changements physiologiques que l'on perçoit, ce moment correspond souvent à d’autres défis plus personnels comme le départ des enfants avec le syndrome du nid vide, l'inquiétude face au vieillissement de nos parents, parfois une remise en question de son couple, une recherche plus profonde du sens de la vie…


On fait le bilan, on doute, on hésite sur un virage à prendre ou pas… et puis souvent, nous mettons un mouchoir sur nos réflexions car il semble plus facile de laisser passer un jour après l’autre en attendant… Rien…


Il en résulte parfois une démotivation au travail, un changement de considération de la part de la hiérarchie et des équipes et le début d'une longue attente de la retraite...


C'est un période propice à l'émergence d'un état dépressif ou d'anxiété généralisé.


Faire le point et se poser les bonnes questions ?


Réagir plutôt que subir pour stopper la roue dans laquelle nous tournons. C’est la première étape importante pour insuffler un nouvel élan à la cinquantaine.


Comment  ?


  • Observer le chemin parcouru et s’en féliciter ; se souvenir de nos débuts, nos erreurs, nos peurs que l’on a su surmonter,

  • Se remémorer nos rêves de jeunesse et prendre conscience de leur réalisations ou pas ? Ces rêves font-ils d’ailleurs toujours sens pour nous ?

  • Dans la situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui, comment se projeter ? Professionnellement et personnellement ?

  • Conscientiser que nous ne sommes peut-être qu’à la moitié de notre vie ! Alors comment souhaitons nous préparer la seconde partie ?

  • Réaliser qu’à 50 ans, il nous reste 14 ans minimum d’activité professionnelle…

  • Comment souhaitons nous les passer ? Attendre la retraite dans un placard ? Subir un environnement toxique que nous connaissons trop bien ? Ou bien relever un nouveau challenge qui nous fera lever avec entrain le matin ?

  • Faire des choix, poser des actes pour leur donner corps, garder le cap : c’est le seul chemin vers une vie épanouissante.


Pourquoi la naturopathie ?


Pour cheminer ainsi, encore faut-il se sentir forte, en confiance et pour cela, ne pas hésiter à se faire accompagner.


Le naturopathe fait partie des professionnels qui aident les femmes dans cette période de transition.


Les changements hormonaux entrainent des carences qu’il faut combler, les besoins nutritionnels changent, les systèmes nerveux et endocriniens sont impactés.


Sans prise en charge, ce sont le moral, l’aspect physique, la confiance en soi et l’image que l’on renvoie qui peuvent s’en trouver modifiés.


Que l’on souhaite rester « bankable » dans son entreprise ou dans une autre, que l’on choisisse de lancer son activité, de refaire sa vie, ailleurs, autrement ou pas, il faut se sentir en pleine forme physique et mentale pour bien appréhender ce virage de la cinquantaine.


Quels quels champs faudra-il travailler ?


Prioriser ce qui vous gâche la vie !


Pour certaines ce sera les bouffées de chaleur pour lesquelles on vous demande « oh, tu es toute rouge… Ca va ? »


Pour d’autres, la qualité du sommeil qui vous vaut des remarques telles « la nuit a été courte ? »


Ou bien le moral en berne qui vous fait vous isoler et vous enfoncer dans une déprime incompréhensible.


Ou encore l’irritabilité à cause de laquelle vous ne supportez plus rien ni personne par moment.


La chute de la libido qui déstabilise votre conjoint ?


La prise de poids, alors que vous n’avez rien changé à votre alimentation…


Des problèmes de concentration ? Des fuites urinaires ? Des douleurs articulaires ? Des soucis de digestion ? Des migraines….


Et le stress ? Car le stress est la réaction naturelle face au changement auquel il faut s’adapter et il est souvent sous-estimé au cours de cette transition qu'est la ménopause...



La liste est longue mais les solutions aussi !


Conclusion


Non, ce n’est pas une montagne qui se dresse devant vous à 50ans.


Il suffit de prendre conscience des changements qui s’annoncent, de décider de prendre enfin soin de vous et de mettre progressivement en place de nouvelles habitudes (alimentaires, d'activité physique et de gestion de stress).


Quelques compléments alimentaires, plantes et huiles essentielles viendront vous aider dans cette transition.


Libre et heureuse !
Libre et heureuse !

Forte, sereine, confiante, et en pleine santé, nous renvoyons une image positive de nous même, dans notre sphère privée comme dans l'entreprise. Auprès de nos collègues, de notre hiérarchie , de nos collaborateurs.


Nous sommes à même de prendre du recul sur notre situation. Nous pouvons définir plus clairement ce que nous souhaitons réellement.

Nous sommes plus persuasives, persévérantes, créatives.


Nous sommes ainsi à même d’agir pour construire un avenir choisi et non subi sur un plan professionnel et personnel.


Je vous propose un accompagnement personnalisé pour traverser cette période de transition, bien dans votre corps, bien dans votre tête, au cabinet ou en Visio.




2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page