top of page
  • Photo du rédacteurAnne-Sophie Dolhem

Bien vieillir avec la naturopathie et profiter pleinement de la vie

Dernière mise à jour : 19 mai

Le vieillissement...


C'est un processus naturel qui touche ou touchera chacun(e) d’entre nous, mais quelques soient nos facteurs génétiques, nous avons tous le pouvoir de devenir acteur de notre santé et d’intervenir sur notre qualité de vie.


Profiter de la vie en pleine santé
Profiter de la vie en pleine sante

En naturopathie, l’approche est holistique et met en avant l’idée que la santé est le résultat de l’harmonie entre le corps, l’esprit et l’environnement.


Des 45 ans, des carences peuvent survenir et impacter la santé physique et émotionnelle. Elles déclenchent à terme des pathologies typiquement liées au vieillissement comme les maladies dégénératives (Parkinson, Alzheimer, DMLA...) mais aussi l’arthrite, l’arthrose, l’hypertension artérielle, le diabète de type 2, l’incontinence, l’ostéoporose, les maladies cardio vasculaires, les cancers, les glaucomes, perte d’audition...


Il est donc intéressant d’être à l’écoute de son corps et d’adopter de bonnes pratiques aux premiers signes, et même de préférence avant !


L’alimentation, l’hydratation, le sommeil, le stress, l’activité physique et la diminution d’exposition aux radicaux libres (soleil, fumées domestiques, alcool, tabac, produits chimiques, perturbateurs endocriniens...) conditionnent le bien vieillir.


Détecter les premiers signes du vieillissement

  • Baisse de tonus, difficultés de récupération

  • Diminution de la force musculaire

  • Douleurs : musculaire, articulaire, cervicale, lombaire

  • Sensation de lourdeur dans le bas ventre, gêne lors des rapports sexuels, cystites mécaniques

  • Tâches brunes sur la peau

  • Troubles de la vision

  • Baisse de libido

  • Perte de mémoire, difficultés de concentration, changements d’humeur

  • ...



Éviter les carence alimentaires pour bien vieillir

Une alimentation simple et varier
Une alimentation simple et varier

  • UNE ALIMENTATION SIMPLE : La moins transformée possible

  • PAS TROP ABONDANTE : le métabolisme ralentit avec l’âge, les besoins aussi

  • VARIÉE : Manger de tout, et pour moitié des fruits et légumes

  • S’HYDRATER : C’est évident et pourtant... Nos neurones sont composées à 78% d’eau. Cela devrait nous motiver pour boire entre 0,8 et 1,5 litre d’eau par jour. Des eaux de qualité ou de l’eau du robinet avec du charbon actif

  • DES PROTÉINES : tous les jours car on ne les stocke pas !Pour éviter la fonte musculaire, pour la synthèse de nouvelles cellules, pour la fabrication d’anti- corps, pour les acides aminés nécessaires aux neurones... Viande, poissons, oeufs mais n’oublions pas les protéines végétales

  • DES ACIDES GRAS INSATURÉS : Oméga 3, Oméga 6, Oméga 9 pour le bon fonctionnement des neurones, pour protéger le système cardio vasculaire, pour notre cerveau, le fonctionnement des reins, le système immunitaire, hormonal... Donc varions les huiles (olive, colza, cameline, chanvre, lin, noix...), et mangeons des petits poissons des mers froide (sardines, maquereau, anchois frais, harengs)

  • FRUITS ET LÉGUMES A VOLONTÉ : de préférence bio, de saison, crus ou cuisson douce, fruits en dehors des repas. Pour les anti-oxydants, les vitamines, les minéraux et les fibres qu’ils contiennent. Profitez des bienfaits du choux, tous les choux ! Ils débordent de vitamines, minéraux, oligo-éléments, fibres et sont considérés comme anti-cancérogénes !

  • DES GRAINES, DES ÉPICES, CÉRÉALES COMPLETES, DES FRUITS A COQUES, DES SUPER ALIMENTS (baies de Gogi, graines de chia, spiruline, graines germées...)


La micronutrition à la rescousse


Parce que l’alimentation, même saine et variée ne suffit pas toujours à couvrir nos besoins, au cas par cas et en fonction des saisons, il peut être nécessaire de prendre des vitamines B, C D, E, du calcium, des co-enzymes Q10, Omga3...


Votre Naturopathe vous conseillera en fonction d’un bilan précis et dans le cadre programme global, élaboré avec vous, pour vous.


Chouchouter ses émonctoires


Émonctoires ? Kezako ?

Ce sont tout simplement des organes qui nous permettent d’évacuer les toxines. Les principaux sont le foie, les intestins, les reins, la peau et les poumons. La priorité consiste à supprimer ou diminuer autant que faire se peut les toxiques de notre environnement (tabac, alcool, contenant en plastique, teflon, teinture chimique des cheveux, produits ménagers chimiques, cosmétiques classiques...) et les remplacer par des produits naturels.


Quelques premiers conseils pour soulager ses émonctoires :

  • LE FOIE : Une monodiète de temps en temps, des jeunes intermittents, une bouillotte chaude sur le foie pendant la digestion

  • LES INTESTINS : Un bon transit est primordial : Psyllium blond en cas de constipation

  • LES REINS : 0,8 à 1,5 litre d’eau minérale par jour (ou charbon actif dans l’eau du robinet)

  • LA PEAU : Brossage à sec régulier avec brosse naturelle

  • LES POUMONS : Activités physiques, douces, grandes respirations, activités extérieures


Préparer un sommeil réparateur :


Un sommeil réparateur, c'est 7 à 8 heures de sommeil en moyenne. Quelques conseils pour préparer le sommeil :


Un sommeil reparateur
Un sommeil reparateur
  • Dîner pauvre en protéines le soir et minimum 2h avant le coucher

  • Aérer avant de dormir et pas plus de 18° dans la chambre- Une bonne literie

  • Débrancher les appareils électromagnétiques

  • Pas d’écran 1 heure avant de dormir



  • Supprimer les sources de lumières- Humidifier l’air si nécessaire - La tête au Nord-Nord-Est

  • Adopter une routine au coucher (lecture, méditation...)


Gérer son stress

Le stress est aujourd’hui reconnu comme source de nombreuses pathologies quand il n’est pas gérer. Pour le gérer, encore faut-il en prendre conscience...


Je reçois des consultantes qui découvrent leur niveau de stress au regard des résultats qu’elles obtiennent sur un ou plusieurs tests dédiés. Je propose souvent le test de Holmes et Rahé qui permet de lister et scorer les événements générateurs de stress vécus au cours des 2 dernières années. il permet à la fois une prise de conscience et il déculpabilise les consultants qui réalisent tous les changements et événements auxquels ils ont du faire face.


Je dispose alors de nombreux outils pour leur permettre de gérer en autonomie leur stress au quotidien. Parmi ces outils, des huiles essentielles, des complexes de Fleurs de Bach sur mesure, des séances de sophrologie, de réflexologie et des petits exercices à pratiquer quotidiennement.


Le mouvement c’est la vie


On ne le dira jamais assez, avec l’âge, bougez plus, mais avec des pratiques plus douces. Yoga, pilate, chi kong, randonnées ou simplement ballades à pieds en vélo...


Etre suivi par les professionnels de santé


Une visite annuelle chez votre médecin traitant, le gynécologue ou l’urologue et les examens préconisés comme la mammographie ou la détection du risque de cancer colorectal permet une prise en charge précoce donc plus efficace.


Les cancers les plus fréquent sont le sein pour la femme, la prostate pour l’homme et les cancers gastriques et colorectal chez l’homme et la femme.


La naturopathie ne remplace l’allopathie pas mais elle intervient en complément et surtout en prévention.


Prendre soin de soi et savoir se faire plaisir


Si vous ne le faites pas, personne ne le fera à votre place. Réservez vous du temps pour les activités qui vous plaisent et qui vous font du bien. Bloquez des créneaux dans votre agendas. Sortez, rencontrez vos amis...


Faites vous aider par votre naturopathe


Phytotherapie, micronutrition, huiles essentielles...
Phytotherapie, micronutrition, huiles essentielles...

Le naturopathe saura vous aider à compenser vos carences, à prendre de bonnes habitudes, à gérer votre stress, à soulager les maux qui vous gâchent la vie et vous expliquera pourquoi il est essentiel de répondre à votre besoin par une approche holistique. Il maitrise de nombreux outils, efficaces, naturels, pour vous permettre de vivre mieux chaque jour.




1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Yorumlar


bottom of page